More

    Wonder Woman a une petite amie dans une nouvelle série de bandes dessinées

    Diana et Zala Jor-El dans Dark Knights of Steel

    Les fans et les créateurs de bandes dessinées reconnaissent depuis longtemps que la bisexualité de Wonder Woman est canon. Même ainsi, nous ne voyons jamais Diana de Themyscira dans une relation amoureuse avec une femme, mais Diana obtient enfin une super petite amie dans la mini-série en douze parties Elseworlds Chevaliers noirs d’acier.

    Écrit par Tom Taylor, qui nous a donné le bisexuel Jon Kent dans Superman : Fils de Kal-El, avec l’art de Yasmine Putri (Le Hellblazer, Avengers : Pas de chemin à la maison), Chevaliers noirs d’acier trouve les héros de DC dans un monde fantastique où Superman et Batman sont frères.

    Nous rencontrons également la sœur de Superman, la princesse Zala-El, qui vit à Themyscira et entretient une relation amoureuse avec Diana. Dans le deuxième numéro, Diana réconforte Zala lorsqu’ils découvrent que Jor-El a été assassiné.

    C’est excitant de voir la sexualité de Diana, qui a été largement reléguée au sous-texte et aux clins d’œil, abordée dans les bandes dessinées. Les films de Wonder Woman ne le reconnaissent pas et ne le feront probablement pas dans un avenir prévisible. Alors que DC présente plusieurs personnages queer à la télévision via l’Arrowverse, les super-héros queer font toujours leur apparition sur grand écran.

    de Marvel Éternels nous a donné leur premier super-héros gay à l’écran avec Phastos (Brian Tyree Henry) et son mari. Mais malgré une représentation historique, Phastos et son mari sont relégués à une poignée de petites scènes qui ne font pas partie intégrante de l’intrigue, ce qui les rend facilement amovibles pour une distribution internationale dans les pays qui interdisent le contenu queer.

    j’ai vraiment apprécié Chevaliers noirs d’acier, qui imagine un monde où Jor-El et Lara sont capables d’échapper à Krypton avec Kal. Sur Terre, les Els dirigent un royaume médiéval, où ils affrontent un royaume rival, le Royaume des Tempêtes, dirigé par Black Lightning. C’est une version amusante des héros classiques, avec une écriture intelligente et des illustrations vraiment magnifiques de Putri.

    Dans une interview de 2016, le créateur de bandes dessinées Greg Rucka a confirmé que la bisexualité de Diana était canon, en disant : « Et quand vous commencez à penser à donner au concept de Themyscira son dû, la réponse est : » Comment peuvent-ils ne pas tous être dans des relations homosexuelles ? À droite? Sinon, cela n’a aucun sens logique.

    Rucka a poursuivi: «C’est censé être le paradis. Vous êtes censé pouvoir vivre heureux. Vous êtes censé être capable – dans un contexte où l’on peut vivre heureux, et une partie de ce dont un individu a besoin pour ce bonheur est d’avoir un partenaire – d’avoir une relation amoureuse et sexuelle épanouissante. Et les seules options sont les femmes. Mais une Amazone ne regarde pas une autre Amazone et ne dit pas : « Tu es gay. » Ils ne le font pas. Le concept n’existe pas.

    Nous sommes ravis de voir où va cette relation, et j’espère que Diana et Zala resteront ensemble et deviendront le couple d’alimentation CC de nos rêves. Entre cette révélation et le jeu Wonder Woman qui vient d’être annoncé, les fans de Diana s’épanouissent.

    (via PRIDE, image: DC Comics)

    Vous voulez plus d’histoires comme celle-ci ? Devenez abonné et soutenez le site !

    —Le Mary Sue a une politique de commentaires stricte qui interdit, mais sans s’y limiter, les insultes personnelles envers n’importe qui, discours de haine et trolling.—

    Avez-vous un conseil que nous devrions connaître ? [email protected]

    Articles en vedette

    Derniers articles

    Articles similaires